La fête des mères est célébrée dans presque tous les pays du monde. Si sa date diffère selon les régions, l’objectif reste le même : rendre hommage à ces héroïnes du quotidien.

Pour comprendre l’origine de cette tradition, il faut remonter à l’antiquité. En effet, Grecs et Romains honoraient déjà les mères à travers Rhéa, la mère des dieux de l’Olympe, au printemps. Plus tard, dès le début de l’ère chrétienne, c’est à travers l’image de la Vierge que la maternité était célébrée. Au 16e siècle, les anglais instaurent le Mothering Day lors du quatrième dimanche de Carême, où les familles se réunissaient dans « l’église mère » (la plus grande église de la région) la plus proche de chez eux.

Nous devons la fête des mères telle que nous la connaissons aujourd’hui à des activistes américaines telles que Julia Ward Howe qui tenta d’initier une journée officielle en invitant les mamans du monde entier à s'unir pour obtenir la paix, mais l’initiative fut peu suivie. C’est finalement Anna Jarvis qui réussit à instaurer une journée pour fêter les mères le 2e dimanche de mai. Il faudra attendre 1914 pour qu’elle soit célébrée dans l’ensemble des États-Unis. Après la Première puis la Seconde Guerre mondiale, de nombreux autres pays européens ont également officialisé la fête des mères afin de rendre hommage aux mères ayant perdu leurs fils lors des combats.

Nous vous emmenons pour un tour du monde des traditions autour de cet évènement.

 

Au Japon

Au Japon, on fête haha ​​no hi (le jour des mères) le deuxième dimanche de mai. Ce jour-là, les enfants offrent traditionnellement des œillets rouges à leur maman, symboles de douceur et de pureté. On mange aussi certaines spécialités culinaires telles que le tamagoyaki, une omelette roulée à la japonaise, l’oyakodon, plat composé de poulet, d’œuf et de riz, et le chawanmushi, une sorte de crème aux œufs souvent accompagnée de crevettes ou de poulet.

 

En Australie

En Australie, le Mother’s Day est également célébré le deuxième dimanche de mai. C’est Janet Hayden qui a lancé en 1924 la tradition de la fête des mères en Australie alors qu’elle rendait visite à des mères de familles sans ressources dans un foyer de Newington et leur apportait de petits cadeaux. L’idée lui vint d’étendre ces petites attentions à toutes les mères d’Australie, en faisant peu à peu une tradition. Aujourd’hui, il est de coutume d’offrir des chrysanthèmes à la fête des mères car il s’agit d’une fleur d’automne (mai est en automne dans l’hémisphère sud) et que son nom en anglais contient le mot « mum » : chrysanthemum.

 

En Norvège

C’est en hiver que la fête des mères est célébrée en Norvège. Elle se situe le 2e dimanche de février afin de ne pas rentrer en conflit avec une autre date importante pour le pays : le jour de la fête nationale le 17 mai. Pour cette occasion, les enfants se lèvent tôt et apportent le petit déjeuner au lit à leur maman, accompagné de fleurs, et lui souhaitent « gratulerer med morsdag » (bonne fête des mères).

 

En Angleterre

En Angleterre, la fête des mères se déroule le 4e dimanche de carême, à la mi-mars. Ce jour-là, il est de coutume de se réunir en famille autour d’un Simnel cake : un gâteau aux fruits macérés dans l’alcool, composé de couches de pâte d’amande et orné de onze boules de massepain représentant les Douze Apôtres sans Judas.

 

En Espagne

En Espagne, el Dia de la Madre (le jour de la mère) est célébré le premier dimanche de mai. Ce jour-là, les femmes ne cuisinent pas, ce sont les enfants qui s’en chargent. Il est aussi de coutume de se rendre au restaurant, et de nombreux restaurateurs offrent une fleur à chaque femme à cette occasion. Comme dans d’autres pays catholiques tels que l’Italie ou le Portugal, les familles croyantes peuvent se rendre à l’église pour honorer la Vierge Marie.

 

Au Mexique

Au Mexique, la fête des mères est le deuxième évènement le plus important de l’année après Noël ! Elle y est célébrée le 10 mai depuis 1922 et a pris une telle importance qu’une sculpture représentant une mère et son enfant a été érigée en 1949 à Mexico : el Monumento a la Madre (le monument de la mère). Aujourd’hui, de nombreux services publics offrent un jour de congé aux femmes et aux enfants pour célébrer la fête des mères en famille et il est de coutume de se réunir au restaurant et de gâter sa mère avec des fleurs et de petits cadeaux.

 

 

Image à cliquer pour découvrir les circuits TraditoursImage à cliquer pour découvrir les forfaits Planeo

Découverte, Histoire et culture

6 conseils en prévision de votre autotour
Nos 3 inspirations pour fêter le retour des croisières
La rédaction du Blogue du voyageur

Écrit par La rédaction du Blogue du voyageur

L'équipe du Blogue du voyageur est composée de passionnés de voyage qui ont à cœur de vous partager leurs plus belles découvertes, leurs précieux conseils et leurs suggestions d'activités pour une panoplie de destinations des quatre coins du monde.

Vous pourriez aimer...

Voyage-traditions-inusitees-monde
Yolande Bernard 15 mars 2022

7 traditions inusitées à travers le monde

Chaque culture s'enorgueillit de ses traditions ; certaines sont uniques à un pays alors que d'autres sont célébrées dans plusieurs endroits à..

Paques-traditions-coutumes-pays
La rédaction du Blogue du voyageur 2 avril 2021

Pâques dans le monde : 8 traditions bien différentes des nôtres

Connaissez-vous les coutumes et les traditions en lien avec la fête de Pâques à travers la planète ? Vous verrez que dans bien des pays, ce n’est pas..

Histoire-monnaie-devises-voyage
La rédaction du Blogue du voyageur 28 mars 2022

Petite histoire de la monnaie et faits intéressants

Dans l’univers du voyage, les devises jouent un rôle important dans la planification du budget et des dépenses. Il s’avère toujours pratique d’avoir..